Keep calm and carry on !

Un moral d’acier….ou pas !

Malgré les magazines et Instagram qui prônent royalement le « Good Mood », on ne peut pas nier qu’il y a aussi ces journées DOWN durant lesquelles ton unique but est d’arriver à ce moment délicieux où tu te retrouves sous ta couette et tu que tu peux enfin t’abandonner. Parce que parfois ton moral d’acier ne suffit pas.

 

Prenons par exemple ma journée d’hier. Fraîchement levée, pimpante, je pars en rendez-vous chez ma dentiste. Il fait beau, tout va bien et je songe déjà à ce que je vais faire après, notamment aller voir la dernière installation du Bon Marché qui se trouve juste à côté. Échange de politesse avec ma dentiste qui me dit que nous aurons terminé dans 30 minutes. Parfait !

 

Bizarrement pendant l’intervention je sens que ça ne va pas tout à fait comme prévu. Au bout de 20 minutes durant lesquelles je vois ma dentistes sortir des pinces plus imposantes les unes que les autres je commence doucement à paniquer. Autrement dit, je me cramponne à la seule chose que j’ai sous la main, la pauvre serviette qu’elle m’a mise sur le cou. Elle soupire, je soupire. Elle s’impatiente, je m’impatiente. Elle me propose une pause, je cours me rincer la bouche pour découvrir une mare de sang. Et là, c’est le début de la fin. Je ne tiens plus en place. J’ai l’impression que c’est mon corps tout entier qui est en train de passer à la moulinette. Elle finit par me proposer un autre rendez-vous la semaine prochaine (intérieurement je commençais à me demander si elle ne voulait pas plutôt m’achever la semaine prochaine ! ).

 

Le rendez-vous est clos, je me dis que la journée n’est pas terminée et que je peux encore en profiter. Mais en rentrant à la maison, je découvre mon visage, qui ressemble plus à celui d’un hamster avec une joue énorme !!! Et quelques heures plus tard, une douleur lancinante commence à me prendre au niveau de la mâchoire. Ma journée que je pensais idéale pour profiter du soleil venait de basculer du côté obscur de la force et se transformait en journée de l’enfer.

 

En général je suis plutôt positive face à ce genre de choses. J’aime bien rire des petits tracas de la vie. Mais là ! Là, j’avais juste envie de me terrer dans mon lit sous ma couette en attendant que cela passe ! Mon « Good Mood » avait clairement foutu le camps pour me laisser dans un état végétatif. En réalité, je n’ai pas trouvé de remède contre ce genre de journée. D’ailleurs si tu as quelques conseils, je t’en prie, partage les avec moi en commentaire !

Résultat, je me suis mise en mode : Keep calm and carry on ! Un grand bol de thé, Netflix, mon lit et quelques dolipranes. Je n’ai même pas cherché à lutter tant la douleur était forte. Je me suis abandonnée à cette journée DOWN en espérant tout simplement que le lendemain serait meilleur.

alchimie.pzris blog mode signature

Laisser un commentaire