Red carpet & Feminism

Un festival sous le signe du féminisme

Comme tous les ans, Cannes et son festival font couler l’encre et bipper nos smartphones. Ses films, ses réalisateurs, ses acteurs et tout cet univers très « café society » défilent durant plusieurs jours sur ce fameux et éternel tapis rouge pour nous émerveiller. C’est comme l’ouverture d’un concours ! Qui a la plus belle robe ? Les plus beaux bijoux ? Le plus bel homme ? Le défilé bat son plein et ne cesse de s’éterniser. On dit même que certains montent les marches et sortent derrière sans être aller voir le film projeté !

 

La couture, plutôt la haute-couture est là. Dentelle noire transparente, tissus métalliques, dégradé de mousseline, jeux de tulles. Robe bustier, robe à pans, robe sirène, robe vaporeuses, robe mini ou encore robe longue. Plumes, paillettes, plissés, pierres.. Le tapis rouge fait parader les plus belles robes mais aussi les plus beaux bijoux, allant de Cartier à Chanel en passant par Dior et autres maisons de luxe. C’est une orgie de beauté ! Cette jet-set sur son 31 se montre et se pavane telle des paons faisant la roue.

 

Pourtant cette 71ème année dénote des précédentes. Le Féminisme semble s’être totalement emparé du festival et les femmes ne sont plus seulement des beaux corps sous de jolies tenues, mais des professionnelles de la grande industrie du 7ème Art. Enfin ! Enfin ! On parle de Féminisme, de droit, d’égalité. Il était temps ! Surtout dans un milieu comme le cinéma ! Le mouvement « Fifty fifty » et ses 82 femmes qui ont pris la pose nous rappellent que l’égalité n’est pas encore la norme.

 

J’ai trouvé sublime de voir porté ce message au jour à travers des ambassadrices comme Cate Blanckett, Agnès Varda ou encore Marion Cotillard… C’est en quelque sorte « une main de fer dans un gant de velours »!

alchimie.pzris blog mode signature

Laisser un commentaire