Une virée à Bruxelles

In Belgique
Scroll this

Quentin Chaumy s’est rendu à Bruxelles, il nous en fait le récit.

AL : Pour quelle raison es-tu allé à Bruxelles et combien de temps y es-tu resté ?

QC : Je suis parti avec ma copine à l’occasion du Nouvel An 2016, l’idée était de se couper de Paris sans partir trop loin. On était allé à Amsterdam peu de temps avant et on a pensé à Bruxelles pour le Nouvel An. Au final, on s’est retrouvé sur place au même moment que mon meilleur pote d’enfance que je n’avais pas vu depuis 15 ans ! On a mangé des frites, beaucoup de frites, et j’ai revu mon pote – qui, entre temps, a choppé un super accent au pays des Caribous !

AL : Quelle a été ta première impression en arrivant à Bruxelles ?

GC : Il fait froid ! On est parti fin décembre, donc oui ça coule de source, en décembre il fait froid ! Et comme Bruxelles c’est encore plus au nord que la Normandie, eh bien il fait très froid ! Moi je suis habitué au soleil breton et à sa chaleur… Et ma copine vient du pays des canards, le sud-ouest, alors elle ne supporte pas le froid.

Blague à part, on a été très vite été charmé par la douceur de la ville. Je ne saurais dire pourquoi, c’est un peu paradoxal, mais j’ai trouvé que malgré le froid il y avais une douceur de vivre. C’est certainement grâce aux lumières de l’hiver et des petites rues bruxelloises…

Quentin Chaumy alchimie.paris bruxelles travel
Quentin Chaumy alchimie.paris bruxelles travel photographie
Quentin Chaumy alchimie.paris bruxelles travel blog Alchimie

AL : Où as-tu dormi ? Qu’est ce que tu as mangé ?

QC : On avait envie de se faire plaisir, donc on a pris une chambre dans un bel hôtel sur booking.com … On s’est retrouvé un peu en banlieue de Bruxelles, enfin, pas dans le centre-ville ! On a donc vite fait connaissance avec le bus, mais on s’est retrouvé avec un pur petit-déj’ le matin, le truc de fou, avec des toooooonnes de choses sur 57 tables de buffet, toutes plus dingues les unes que les autres ! Cerise sur le gâteau : on avait une machines à gaufres… J’en bave rien que d’y repenser ! Sinon, on a beaucoup mangé ! Généralement, quand ont part visiter une ville (et non un pays, parce que c’est pas pareil, hein !), on mange beaucoup. Si ce n’est tout le temps ! On a testé les spécialités belges, on a mangé du « Stoemp », de la carbonnade et j’ai découvert les frites ! J’en avais déjà mangé, rassurez-vous, mais je n’étais pas un grand fan. Et quand tu n’as pas mangé de frites belges, tu ne sais pas ce que tu rates ! Mais du coup, j’ai découvert les frites faites dans de la graisse animale et ça n’a rien à voir avec les frites que tu peux manger ailleurs ! J’ai aussi découvert la « Kriek » ! Mes potes disent que ça craint, mais maintenant je ne bois pratiquement plus que ça ! C’est une bière aux fruits rouges pour ceux qui ne connaissent pas et je trouve ça très agréable ! On s’est gavé de chocolat chaud pour contrer le froid de l’hiver et on n’a pas lésiné sur les gaufres aussi, histoire de ne rien regretter !

Quentin Chaumy alchimie.paris bruxelles travel photographie design street
Quentin Chaumy alchimie.paris bruxelles travel photographie design street photographer

AL : Comment as-tu trouvé les Bruxellois ?

QC : C’est dur de se faire une impression en si peu de temps. Mais globalement, je dirais assez chaleureux ! Je pense que l’on est un peu pareil, enfin je veux dire que les pays se sont pas mal européanisés, donc on se ressemble pas mal. Mais je pense que les vrais bruxellois sont partageurs et aiment leur terroir ​.
C’est l’impression que j’ai eu de ceux avec qui on a échangé ! Ils sont cool ! ​

Un soir on s’est retrouvés sur le marché de Noël, à avaler une énorme soupe ​ à
l’oignon et des shots​ d’alcool aux fruits offerts par un type charmant. ​

AL : Au niveau de l’architecture, que peux-tu me dire ?

QC : On n’a peut-être pas vu assez de choses pour s’en faire une idée ultra précise, mais j’ai adoré la place centrale ! Une architecture de dingue, hyper travaillée que tu retrouves dans les villes du Nord comme Lille, c’est magnifique ! Tu te sens tout petit ! Après, les plus petites rues, plus intimistes, ont aussi un charme fou qui tient peut-être à la présence de pas mal de superbes bars et des petits restos où on s’est fait trèèèès plaisir !

AL : Au niveau mode, est-ce qu’ils ont un style particulier ?

QC : Je suis pas un grand expert de la mode, mais je dirais que le style encore une fois est similaire à celui des autres grandes villes européennes. Avec la mondialisation, je n’ai pas l’impression qu’il y ait un style bruxellois particulier. Mais comme on était en plein hiver, peut-être que les gens étaient trop couverts ?

Quentin Chaumy alchimie.paris bruxelles weekend photographie
Quentin Chaumy alchimie.paris bruxelles travel photographie food photographer

AL : Une expression bruxelloise que tu as retenue ?

QC : Des frites, une fois ! Le cliché du Belge vu par le Français ! Mea culpa à tous mes amis belges, je n’ai pas assez pratiqué pour avoir retenu une ou plusieurs expressions à la hauteur de leur ville !

AL : Une anecdote durant ton séjour ?

QC : Il y en a tellement… Ce serait dur de n’en retenir qu’une ! Mais on peut parler de la Maison Antoine, s’il y a un endroit à ne pas manquer à Bruxelles je pense que c’est celui-là ! On a patienté pendant une heure trente en plein après-midi par -5°c avec une queue de dingue pour manger des frites ! A la fin, tu les as méritées, tes frites ! Et le truc génial, c’est que tout autour, les bar acceptent que tu rentres avec ton énoooooorme cornet de frites pour les manger au chaud dans le bar ! Ils sont forts les Belges pour pousser à la consommation de leurs bières ! On ne s’est pas faits prier, tant la perfection de ces bières n’a d’égale que celle de leurs frites !

AL : Ton séjour a t’il été une jolie découverte ? Y retournerais-tu ?

QC : Franchement oui ! J’ai trouvé Bruxelles rassurante et chaleureuse, tu as l’impression que c’est une ville qui te fait des câlins sans arrêt, sûrement parce qu’on y est tombés au moment du Nouvel An et du marché de Noël. On y a passé un très bon moment ! J’ai revu mon pote d’enfance Fred après 15 années passées loin l’un de l’autre autour d’une bière au Delirium Café, on a mangé des frites à tomber, bu des bières de dingue, vu des choses magnifiques et vécu dans la chaleur de la foule le feu d’artifice du Nouvel An, avant de filer prendre un bain brûlant dans notre hôtel génial !

AL : Trois mots pour décrire ce séjour ?

QC : Frites, câlins, bières.

 

+ Quentin Chaumy > site, toutes les photos de cet article sont celles de Quentin Chaumy +
Quentin Chaumy alchimie.paris bruxelles travel photographer street
Partage cet article avec tes amis !

13 Comments

  1. Pour une ex-bruxelloise, habitant à Bordeaux dans le S.O où il fait très chaud 😉 une belle description de la visite de la capitale Belge.
    Je ne suis pas une mangeuse de frites, j’adore le « stoemp » que je faisais tous les w.e. à la maison pour mes enfants et moi. Ce sont des légumes et de la viande pour pas cher. Les carbonnades flamandes ne peuvent se faire que dans ce pays. La même viande est introuvable ici en France. Le boeuf doit être filandreux et nullement comme votre boeuf bourguigon 🙂
    La Grand-Place le plus bel espace, le chocolat, les petits restos, les bonnes adresses sont nécessaires sinon c’est l’arnaque. 🙂

    Ps : Impossible de lire les titres pour les identifiants etc…. blanc ou crème presque ton sur ton, ce n’est pas pratique 😉

  2. Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂 Je vais regarder ça !
    Bisou

  3. J’adore vraiment faire du tourisme et on se sent plonger dans ce récit. Bravo

  4. Cela donne énormément envie. Ah si seulement le budget allait avec.
    Belle découverte et très bon site. Continue comme ça.

  5. Tes photos sont superbes et cet article très intéressant !! C’est avec grand plaisir que je viens de découvrir ton blog qui m’a l’air très intéressant ! Bisous et à bientôt 🙂

  6. J’aime beaucoup Bruxelles et en tant que franco-belge, je ne mange pas de frites.
    J’ai habité un mois à Bruxelles et j’aime beaucoup l’ambiance de la ville.

  7. Des alchimies qui forment un ensemble panaché, une transformation esthétique du quotidien : un univers de blog original. Belle continuation !

Submit a comment